Accès :  

retrouver mes identifiants | s'inscrire

Emploi en Afrique : rien n’est trop beau pour les oiseaux rares ! dossier : L'emploi francophone, rubrique : L'emploi en Afrique francophone

Twitter Facebook Google Plus Linkedin

Emploi en Afrique : rien n’est trop beau pour les oiseaux rares !

Véritable Eldorado des ressources humaines, l’Afrique attire chaque année des candidats toujours plus nombreux. Mais si recruter des salariés middle management ne pose pas vraiment de problème, séduire – et garder ! – des compétences de haut niveau conduit les entreprises à changer leur politique de gestion de carrière. Formation, couverture santé, plan de carrière... : aujourd’hui, concurrence oblige, elles sont aux petits soins avec les cadres dirigeants et les éléments identifiés comme les plus prometteurs.

Échanges et interculturalité pour un partenariat gagnant-gagnant

Le temps est révolu où un grand groupe français exportait de Paris troupes et offres commerciales déjà packagées à l’assaut du marché africain. Aujourd’hui, le partenariat entre l’Afrique et la France n’est plus à sens unique.

C’est ainsi le cas chez un opérateur de télécommunication bien connu en Afrique. Chaque année, des cadres africains sont invités à venir travailler au siège français afin de parfaire leurs formations tout en apportant leurs éclairages des besoins locaux. Ils occupent alors notamment des postes de direction de la communication ou du marketing.

Parallèlement, cet opérateur duplique en Afrique ce qui existe en France :  une sélection de salariés ont l’opportunité d’aller travailler, jusqu’à 18 mois, dans une autre filiale que la leur. Depuis maintenant plus de 10 ans, Sogea Satom a misé sur les étudiants des écoles techniques africaines. Résultat : dans les 20 pays où Sogea Satom est présente en Afrique, près de 60% de ses cadres sont africains, formés au pays !

L’idée des multinationales est de mettre en commun un maximum de notions : culture d'entreprise, socle de connaissances communes, formation, couverture santé… Avec, en ligne de mire, la fidélisation et la progression managériale des meilleurs éléments.

 Vers une conduite du changement vraiment transparente

Dans un continent où le respect de la hiérarchie est parfois contre-productif (limitant voire interdisant les apports critiques, vecteurs de progrès), les entreprises africaines et les filiales des multinationales ont compris qu’il leur fallait inventer une gestion des ressources humaines adaptée aux nouveaux profils des cadres recherchés. C’est ainsi que les responsables RH, évoluent pour devenir de plus en plus des gestionnaires de carrières : plan de recrutements, entretiens individuels, analyse de compétences, enquêtes de rémunération, plans de formation... Parfaitement intégrés à l’opérationnel, ils sont désormais partie prenante de la conduite de changement au sein de l’entreprise.

Autre changement en cours d’expérimentation dans certaines sociétés en Afrique : le « court-circuitage » de la hiérarchie pour permettre de recueillir en direct des informations fiables, liées notamment aux conditions de travail. C’est le cas chez l'un des leaders marocains de la relation client. Des réunions informelles réunissent une fois par mois une vingtaine de salariés tirés au sort, invités à discuter en toute liberté (aucun responsable hiérarchique).

Le changement, c’est maintenant

Décidément, les choses changent en Afrique, et pas uniquement dans le tertiaire ! Les salariés de plantations agro-industrielles en Afrique subsaharienne peuvent changer d’affectation « pour limiter la survenue de maladies professionnelles ». Même si de telles initiatives sont encore rares, ce type d’attention portée à la pénibilité du travail mérite d’être soulignée car elle illustre parfaitement le changement de fond qui est en train de s’opérer sur une grande partie du continent.

Le secteur de la banque n’est d’ailleurs pas en reste : un accord de branche au sein de l'UEMOA garantit 14 mois de salaire et une retraite par capitalisation au travers d'un fonds de pension !

Et pour éviter que les meilleurs éléments soient systématiquement chassés par les nouveaux concurrents qui viennent s’installer dans leurs zones d’influence, certaines banques (comme le réseau bancaire ouest-africain Banque Atlantique, filiale du marocain Banque Populaire) n’hésitent pas à surenchérir « préventivement » : plans de carrière, centres de vacances, voyages en business class…

La concurrence profite en premier lieu aux consommateurs. Depuis quelques années, en Afrique, elle profite aussi largement aux salariés les plus méritants, jeunes diplômés aux dents longues et cadres expérimentés, expatriés ou issus de la diaspora. Et si l’argent est souvent l’élément déclencheur dans le choix du départ, de plus en plus de candidats réfléchissent en termes de plan de carrière, avec, en ligne de mire, un poste de direction à plus ou moins longue échéance.

Pour être informé(e) des postes, inscrivez-vous sur AFRI-EMPLOI.com

Article issu du dossier : L'emploi francophone

Tous les articles

Emploi par pays

Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Belgique, Bénin, Botswana, Burkina-Faso, Burundi, Cameroun, Cap-Vert, Centrafrique, Chine , Comores, Congo, Côte d'Ivoire, Cuba , Djibouti, Egypte, Erythrée, Etats-Unis, Ethiopie, France, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Equatoriale, Guinée-Bissau, Kenya, Lesotho, Liberia, Libye, Madagascar, Malawi, Mali, Maroc , Maurice, Mauritanie, Mozambique, Namibie, Niger, Nigeria , Nigeria , Nigeria , Ouganda, République centrafricaine , République démocratique du Congo, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Somalie, Soudan, Soudan du Sud, Swaziland, Tanzanie, Tchad, Togo, Tunisie, Zambie, Zimbabwe

Emploi par secteur d'activité

  • Agriculture
  • Banque, assurances, finances
  • Construction BTP
  • Distribution
  • Immobilier
  • Industrie
  • Informatique Télécom Internet
  • Services
  • Services publics, Administration
  • Social, Associations

Emploi par métiers

  • Administration, Services généraux
  • Audit
  • Commercial - Vente
  • Communication - Création
  • Conseil - Consulting
  • Direction générale
  • Etudes, Recherche
  • Export
  • Finances - Gestion - Comptabilite
  • Internet - E-commerce - Digital Business
  • Juridique - Fiscal
  • Logistique - Achat - Stock - Transport
  • Marketing
  • Production - Maintenance - Qualité - Sécurité - Environnement
  • Ressources Humaines - Personnel - Formation
  • Santé (recherche, industrie)
  • Santé (secteur médical) - Social
  • Systèmes d'informations - Télécom

Emploi par entreprise

Tout voir : CMA CGM, DELOITTE & ASSOCIES, ORANGE

Afri-Emploi

Afri-Emploi, executive management en toute sérénité.

  • Économiser du temps
    Concentrez-vous sur ceux qui veulent travailler en et avec l'Afrique. Réduisez le temps des recrutements.

  • Développer votre visibilité
    Afri-Emploi est la seule plateforme sur laquelle tous les experts et les acteurs économiques des activités africaines se retrouvent.

  • Accroître votre réseau
    Afri-Emploi propose des rencontres et des événements ouverts uniquement aux utilisateurs de la plateforme. Inscrivez-vous vite !

    Créer un compte recruteur | Créer un compte candidat

haut de page